y a t il un âge minimum pour tomber enceinte ?

Y-a-t-il un âge minimum pour tomber enceinte ?

Trop jeune pour avoir des enfants ?

L’âge moyen auquel on peut être parent a augmenté au cours des trois dernières décennies. Grâce aux progrès de la science de la fertilité, les gens peuvent désormais congeler leurs ovules et leur sperme pour retarder le début de la parentalité

De grandes entreprises comme Google, Facebook et Apple permettent désormais à leurs employés de congeler leurs ovules dans le cadre de leur régime de soins de santé. Il n’a jamais été aussi facile d’avoir un bébé, ni aussi acceptable socialement. Est-ce une bonne chose ?

Trois éléments à prendre en compte:

  • Votre enfant est-il en bonne santé ?
  • Pourrez-vous tomber enceinte ?
  • Combien cela va-t-il coûter ?

Les parents ont une responsabilité morale envers leurs enfants et doivent leur donner le meilleur départ possible dans la vie. Les enfants nés de parents de plus de 45 ans et les enfants de mères de plus de 35 ans sont plus susceptibles d’être affectés par des troubles neurodéveloppementaux et génétiques comme la schizophrénie et l’autisme. Cela pourrait avoir un impact sur leur qualité de vie.

L’horloge biologique ne s’arrête pas…

La fécondation in vitro (FIV) est plus fréquente pour les parents plus âgés. Ces techniques peuvent augmenter les risques d’avoir un accouchement précoce ou un poids de naissance plus faible. La fécondation in vitro rend également les bébés plus sensibles aux maladies métaboliques et cardiovasculaires plus tard dans la vie.

Ces risques liés à l’âge peuvent être réduits si les parents sont en mesure de congeler leurs ovules et leur sperme pendant qu’ils sont encore jeunes. La FIV comporte toujours des risques. La FIV avec des ovules congelés se fait par injection intracytoplasmique de spermatozoïdes, qui consiste à injecter des spermatozoïdes dans un ovule. Cela peut augmenter la probabilité que les enfants souffrent de malformations congénitales. Comme les hommes âgés ont une motilité des spermatozoïdes plus faible, les injections intracytoplasmiques sont plus courantes.

Vous avez décidé d’attendre.

Vous n’êtes pas la seule à vouloir attendre avant d’avoir des enfants.

Après avoir essayé pendant un an, la plupart des couples réussissent à avoir un bébé. Un couple sur sept aura des difficultés à concevoir un enfant après avoir essayé pendant un an. Une femme sur six âgée de 35 à 39 ans ne tombera pas enceinte au bout d’un an. Si son partenaire a plus de 40 ans, ce chiffre tombe à une sur quatre.

Beaucoup considèrent la FIV comme une méthode de conception infaillible. Toutefois, son succès dépend de l’âge du couple qui y a recours. Le taux de réussite de la FIV pour les femmes qui utilisent leurs propres ovules après 40 ans est inférieur à 10 %.

De récentes simulations ont montré les dangers de retarder la parentalité. Une femme de 30 ans qui décide d’attendre ses 35 ans pour avoir un enfant verra ses chances de tomber enceinte chuter de 9 %. La FIV ne peut réduire ce risque que de 4 %.

Vous pouvez choisir de congeler vos ovules. En vieillissant, les femmes produisent moins d’ovules. Les femmes plus âgées peuvent avoir besoin d’une stimulation hormonale plus importante afin de produire les huit à dix ovules nécessaires pour avoir une chance de réussir une naissance. Cela peut s’avérer très coûteux. ( En France, la FIV est prise en charge jusqu’à quatre fois par l’assurance maladie, avec un coût moyen de 4 100 euros).

Combien cela va-t-il coûter ?

Si la FIV est coûteuse, il existe d’importants coûts indirects liés à la naissance d’un enfant.

Dans les discussions économiques concernant l’impact de la maternité sur la carrière des femmes, la « pénalité salariale liée à la maternité » est fréquemment mentionnée. L’expression « pénalité salariale liée à la maternité » fait référence à la perte de revenu que subissent les femmes après avoir eu un enfant et être devenues mères. Certaines données suggèrent que les femmes peuvent gagner davantage si elles retardent la maternité jusqu’à la vingtaine ou la trentaine.

Cette pénalité salariale ne semble pas être spécifique au sexe. Une étude portant sur les effets du congé parental sur les pères en Norvège a révélé qu’il avait un effet négatif sur les revenus des pères au foyer.

Conclusion : Si vous décidez de fonder une famille, vos revenus vont baisser et il faut en tenir compte.

Retour haut de page