combien d'heures un bébé dort par jour ?

Sommeil de bébé : combien d’heures doit dormir un bébé quotidiennement ?

Vous êtes enceinte, bébé n’a pas encore pointé le bout de son nez, mais prévoyante, vous vous interrogez sur comment garantir une bonne qualité de sommeil à votre bébé.

Le bien-être et la santé de votre enfant sont directement liés à ses habitudes de sommeil. Les bonnes habitudes commencent dès la naissance.

Les enfants qui ne dorment pas suffisamment peuvent avoir du mal à dormir toute la nuit. Ils peuvent avoir du mal à s’endormir le soir.

De quelle quantité de sommeil mon enfant a-t-il besoin ?

Chaque enfant est unique. Certains enfants dorment plus que d’autres. Ce tableau donne un aperçu général de la quantité de sommeil dont les enfants ont besoin sur une période de 24 heures. Il comprend à la fois le sommeil de nuit et le sommeil de jour.

  • Nourrissons (de 4 à 12 mois) 12 à 16 heures par jour
  • Les tout-petits (de 1 à 2 ans) 11-14 heures
  • Enfants (de 3 à 5 ans) 10 à 13 heures
  • Enfants (de 6 à 12 ans) 9 à 12 heures
  • Adolescents (13-18 ans) 8-10 heures

Bébés (de la naissance à 4 mois)

Les nouveau-nés peuvent s’endormir jusqu’à 18 heures par nuit, et parfois 3 à 4 heures. Les bébés peuvent se réveiller la nuit pour boire. C’est sain et normal. À mesure que votre bébé grandit, il sera de plus en plus fréquent qu’il reste éveillé pendant la journée et qu’il s’endorme la nuit.

Il faut apprendre aux bébés quand il est temps d’aller au lit, tout comme les adultes. Si vous mettez votre bébé dans son berceau pour dormir, il apprendra vite que c’est son endroit préféré. Votre bébé finira par comprendre le lien, même si ce n’est pas immédiatement évident.

Après 3 mois, votre bébé commencera à dormir plus régulièrement. Votre bébé vous donnera des indices. Vous saurez quand il est fatigué. Vous pouvez tenir un journal du sommeil pour vous aider à établir un horaire de sommeil régulier.

Avant de s’endormir, il est bon que votre bébé ait une routine. Un câlin ou une histoire peuvent faire partie de cette routine.

Des habitudes de sommeil saines pour votre jeune bébé

Les enfants qui sont fatigués ont plus de mal à dormir. Les siestes aident les bébés à mieux dormir la nuit. Vous ne ferez pas en sorte que votre bébé dorme mieux la nuit si vous le gardez éveillé pendant la journée.

Votre bébé doit pouvoir s’endormir lorsque vous ronflez. Votre bébé doit pouvoir s’allonger sur le dos sur une surface plane. Évitez les surfaces molles comme les oreillers ou les animaux en peluche.

Vous pouvez bercer et câliner votre bébé. Un nouveau-né ne peut pas être tenu ou gâté par vous.

Une tétine est un objet réconfortant qui peut aider votre bébé à s’endormir. Il est important d’attendre que votre bébé soit nourri au sein avant de l’utiliser.

Votre bébé se réveillera pendant la nuit. Laissez-le s’endormir tout seul pendant un certain temps avant de le surveiller.

Lorsque vous changez les couches ou nourrissez votre bébé la nuit, évitez de le stimuler. Veillez à ce que l’éclairage soit faible.

Bébés (4-12 mois)

À cet âge, les bébés dorment environ 14 heures par jour. Il est toutefois normal qu’ils dorment moins ou plus longtemps. La plupart des bébés ont besoin de trois siestes par jour à 4 mois. Une le matin, une plus tard dans l’après-midi et une en début de soirée.

Entre 3 et 12 mois, votre bébé fera probablement deux autres siestes le matin et l’après-midi. Chaque bébé est différent. Certains bébés ont besoin de faire une sieste de 20 minutes, tandis que d’autres ont besoin de dormir pendant trois heures ou plus.

Votre bébé bénéficiera d’habitudes de sommeil saines

Maintenez un horaire régulier pour le coucher et la sieste.

Il est important de maintenir une routine cohérente. De nombreux parents aiment faire les trois mêmes choses avec leur bébé : prendre un bain chaud, le mettre au lit et lire un livre.

Évitez de coucher votre bébé avec un biberon. Cela peut entraîner des caries dentaires.

À 6 mois, si votre bébé pleure ou se réveille la nuit, vous devez l’examiner. Pour le réconforter, tapotez-lui le front et parlez-lui doucement. S’il veut être capable de s’endormir tout seul, cela lui apprendra à se réconforter.

Les tout-petits (de 1 à 2 ans)

La majorité des tout-petits s’endorment entre 11 et 14 heures par nuit sur une période de 24 heures.

De bonnes habitudes de sommeil pour votre tout-petit

Votre enfant devrait toujours être capable de reconnaître une bonne routine de sommeil. Votre tout-petit sera plus à l’aise avec les habitudes établies avant son premier anniversaire.

Ne faites pas de sieste trop tard dans la journée.

Racontez des histoires à votre enfant et orientez-le vers des activités calmes.

Lorsque votre enfant proteste, soyez doux et ferme.

Utilisez un éclairage tamisé pour que la chambre soit fraîche, confortable et paisible.

Il peut être apaisant d’écouter de la musique calme et apaisante.

À ce stade, les objets de transition comme une couverture et un animal en peluche sont souvent importants.

Enfants de 3 à 5 ans

Les enfants d’âge préscolaire dorment généralement entre 10 et 13 heures par nuit. Votre enfant n’aura probablement besoin que d’une seule sieste par jour à l’âge de trois ans, bien que de nombreux enfants aient encore besoin d’une deuxième. Certains jours, il est plus important que d’autres que votre enfant fasse une sieste. Certains enfants cessent complètement de faire la sieste pendant cette période. Le temps de la sieste peut être utilisé pour permettre à votre enfant de lire ou de se détendre, et souvent après le dîner.

Les enfants dès l’âge de cinq ans peuvent avoir des problèmes de sommeil et refuser de s’endormir. Les enfants peuvent avoir des terreurs nocturnes et faire des cauchemars la nuit.

L’enfant d’âge préscolaire doit avoir de bonnes habitudes de sommeil

Ne donnez pas à votre enfant des boissons contenant de la caféine.

Évitez d’utiliser des écrans avant l’heure du coucher. Votre enfant ne doit pas avoir de télévision, de tablette, d’ordinateur ou d’autre appareil électronique dans sa chambre.

Les enfants essaieront de retarder l’heure du coucher. Vous pouvez fixer des limites pour le temps de lecture de votre enfant, notamment le nombre de livres que vous lirez.

Pour sécuriser votre enfant, bordez-le et tirez bien les couvertures.

Soyez conscient de vos craintes à l’heure du coucher. Soyez là pour réconforter et rassurer votre enfant s’il fait des cauchemars.

Voici quelques problèmes courants liés au sommeil

  • Le manque de sommeil : Le manque de sommeil est un problème pour certains enfants. Votre enfant peut être grincheux, irritable ou avoir de la difficulté à s’endormir le soir en raison d’un manque de sommeil ou parce qu’il se couche trop tard.
  • Problèmes de séparation : Si vous êtes absent, votre enfant peut avoir du mal à s’endormir et à se détendre. Vous pouvez aider votre enfant à se détendre en lui faisant un long câlin avant de se coucher, en lui offrant un objet de transition, comme une couverture ou un animal en peluche, ou en laissant les portes ouvertes la nuit.
  • Cauchemars : De nombreux enfants font des cauchemars de temps en temps. Une fièvre peut également provoquer des cauchemars. Vous pouvez peut-être réconforter votre enfant en l’appelant. Parlez calmement à votre enfant, réconfortez-le et faites-lui des câlins.
Quand dois-je consulter mon médecin ?
  • Ronflements bruyants : Un problème pourrait être présent si votre enfant ronfle régulièrement.
  • Somnambulisme : Un enfant peut être somnambule lorsqu’il se réveille partiellement pendant la nuit, mais pas entièrement. Il peut s’allonger dans son lit et répéter des mouvements spécifiques, comme se frotter les yeux. Il peut se lever de son lit et se déplacer dans la pièce. Si vous parlez à votre enfant, il ne répondra généralement pas. Il est important de s’assurer que votre enfant n’est pas somnambule. Commencez à guider doucement votre enfant dans son lit. Contactez votre médecin si le problème persiste.
  • Les terreurs nocturnes ne sont pas des cauchemars. Les terreurs nocturnes chez les enfants peuvent les amener à crier de façon incontrôlée, à avoir une respiration rapide et à sembler éveillés. Ils peuvent être désorientés si vous les réveillez et avoir besoin de plus de temps pour se calmer avant de se rendormir. Les terreurs nocturnes surviennent généralement entre 4 et 12 ans, mais elles peuvent aussi commencer dès l’âge de 18 mois. La plupart des enfants s’en débarrassent. Toutefois, si elles persistent, consultez votre médecin.
Que puis-je faire pour mon enfant s’il a du mal à s’endormir le soir ?

Les enfants peuvent avoir des difficultés à s’endormir et rester éveillés pendant des périodes prolongées. Un temps d’écran trop long ou la caféine contenue dans les boissons énergisantes et les sodas peuvent en être la cause.

Limitez le temps d’écran de votre enfant s’il utilise des écrans pendant une période prolongée.

Ne permettez pas à votre enfant de consommer des produits contenant de la caféine.

Vous pouvez encourager votre enfant à faire des activités relaxantes avant de se coucher. Il peut s’agir de lire, d’écouter de la musique apaisante ou simplement de parler avec lui de sa journée. 

Retour haut de page