quels cosmétiques pour mon bébé ?

Quels cosmétiques pour mon bébé ?

Nous voulons le meilleur pour notre bébé, les cosmétiques que nous utilisons lorsque nous sommes enceintes sont aussi importants que ceux que nous choisirons pour notre bébé.

Les soins naturels pour bébés semblent être la meilleure option pour les mamans. Mais sont-ils vraiment fiables ? Nous vous aidons à faire votre choix.

Êtes-vous au courant du débat de septembre 2008 sur le « kit rose » distribué par certaines maternités ? Ils ont été jugés toxiques par un groupe de scientifiques. Ces kits avaient suscité beaucoup de réactions et d’émotions, même de la part des autorités sanitaires. Ces mallettes sont toujours utilisées 10 ans plus tard. Les consciences, elles, ont évolué. Ce débat a été l’occasion de mettre en lumière les dangers que peuvent représenter certains produits cosmétiques pour les très jeunes enfants. Ce débat a également mis en évidence l’importance de choisir les bons produits à utiliser avec son bébé.

Quels sont les ingrédients les plus controversés dans les cosmétiques pour bébés ?

La majorité des rayons de cosmétiques pour bébés vendent des produits pour le change ou des laits de toilette. On y trouve également des shampooings et des savons pour bébés. Il y a beaucoup trop de produits à utiliser pour un bébé. Le pire, c’est que beaucoup de ces produits peuvent être nocifs pour l’environnement et ne sont pas sains. La majorité des produits pour bébés sont constitués d’un mélange décevant :

Beaucoup ont une base grasse à base d’eau et de produits pétrochimiques. C’est le plus abordable, mais ce n’est pas très bon pour les bébés.

Certains produits contiennent encore de la lanoline (une graisse dérivée des animaux) qui peut provoquer des irritations.

Beaucoup mentionnent des conservateurs qui peuvent s’avérer irritants sur le long terme : les isothiazolinones, le pire étant la méthylisothiazolinone (MIT ou MI), dénoncée par les dermatologues en 2014 pour son lien avec le déclenchement d’allergies de contact (rapport de la Société française de dermatologie du 23/10/14). Le phénoxyéthanol, parfois appelé  » EGPhE  » dans le listing INCI pour ethylene glycol pent ether, a été un autre sujet de discussion. Bien qu’il ne soit pas toujours irritant, il peut être un perturbateur endocrinien.

Certains ingrédients présents dans les produits pour bébés sont des perturbateurs endocriniens notamment le méthylparaben et l’éthylparaben.

Pour rassurer les clients, les mentions « hypoallergénique » et « testé sous contrôle dermatologique » sur les emballages ne sont pas significatives. C’est exactement ce que l’UFC-Que Choisir a déjà décrié dans son étude de 2013 sur les lingettes pour bébé qui présentaient le plus d’allergènes.

Concentration sur le phénoxyéthanol

Dans un rapport de 2012, l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM), rappelait ses doutes et demandait « une précaution » pour ne pas utiliser les lingettes pour bébé contenant du phénoxyéthanol sur les fesses des enfants de moins de 3 ans. L’ANSM a demandé une limite de 0,4% sur tous les produits, au lieu de 1%. Bien que le rapport ait été envoyé aux autorités européennes, de nombreux produits sont encore sur le marché.

Comment choisir les bons produits pour son bébé ?

La peau des bébés étant différente, elle ne réagit pas de la même manière que celle des adultes aux produits cosmétiques. Voici quelques conseils pour vous aider à choisir les bons produits cosmétiques pour votre bébé.

Les bonnes habitudes :

Un produit certifié biologique ou un produit pour bébé avec la mention Slow Cosmétique est un élément à privilégier systématiquement. Cette garantie est celle d’une formule écologique et naturelle.

  • Évitez les ingrédients irritants (les tensioactifs présents dans les gels de lavage comme le lauryle de sodium, le lauryle d’ammonium, le sulfate et divers conservateurs). Les composés potentiellement toxiques, comme les perturbateurs endocriniens. Les produits biologiques ou lents : huiles essentielles, tensioactifs…).et les alcools.
  • Limiter les substances sensibilisantes et allergisantes (nombreuses huiles, certains  » allergènes alimentaires  » comme les protéines de blé, le sésame ou les arachides…).
  • Les cosmétiques qui contiennent des niveaux élevés d’alcool sont à éviter. Ils peuvent endommager la peau et même entraîner des problèmes de type éthylique chez les nouveau-nés.
  • Veillez à choisir des cosmétiques contenant des principes actifs nourrissants, comme le macérat de calendula ou l’huile de noyau d’abricot, qui favorisent l’équilibre hydrolipidique.
  • Vous pouvez utiliser une crème solaire, un T-shirt ou un chapeau pour protéger votre bébé du soleil.

Quels sont les produits de la Slow Cosmétique qui conviennent le mieux aux bébés ?

Certaines marques du réseau Slow Cosmétique sont expertes en matière de soins pour bébés. Elles proposent des produits très propres, clairement sains et engagés.

Prenez soin de la peau de votre bébé, et ne mettez pas sa santé en danger

La peau de bébé est encore en formation. Elle n’est pas encore mature, plus fine et plus perméable que celle d’un adulte. Cela permet aux ingrédients cosmétiques de pénétrer plus facilement et en plus grande quantité. Les enfants mettent environ 10 ans à développer leurs défenses cutanées complètes. Leur peau réagit fortement à toute substance irritante et se dessèche rapidement avant cette période. Elle n’est pas bien équipée pour se défendre contre les agressions extérieures, et est donc particulièrement sensible aux rayons ultraviolets. Nous savons que certaines substances peuvent avoir des effets très graves sur la santé des enfants plus jeunes que leur âge, parfois même après plusieurs décennies.

Moins c’est mieux.

Un bébé n’a pas besoin de beaucoup de cosmétiques pour sentir et être propre. Moins il entre en contact avec différentes substances, moins il risque d’être allergique ou de réagir. Il est préférable d’avoir moins de cosmétiques mais de qualité que de n’en avoir aucun. Il ne doit pas être le premier critère de choix des cosmétiques : la couleur, l’odeur… ou l’aspect visuel de l’emballage sont souvent un signe de sécurité.

Avant d’acheter, posez-vous quatre questions.

  • Existe-t-il une liste des ingrédients de ce produit cosmétique ? Il en faut une.
  • Ce produit est-il parfumé ou contient-il d’autres colorants ? Il ne devrait pas.
  • Ce produit en vaut-il la peine ? Il n’y a que quelques éléments essentiels dont vous avez besoin : savon, gel douche, lotion pour petites toilettes, et lait/lotion.
  • Les labels biologiques ou les lauréats du prix Slow Cosmetics, socialement responsables, certifient-ils ce produit ? Il doit l’être.

Que peut nous apporter un cosmétique biologique pour bébé ?

Les labels biologiques garantissent que les ingrédients sont biologiques à au moins 50 %. Cela garantit que le produit est exempt de matières premières nocives et qu’il est aussi naturel que possible. C’est particulièrement important lorsqu’on choisit un produit pour bébé.

Pas de perturbateurs endocriniens. Les cosmétiques peuvent contenir des substances susceptibles d’affecter le système hormonal par le biais de filtres anti-UV, de muscs synthétiques et de phtalates. Les labels biologiques les interdisent ; on ne les trouvera donc pas dans les produits biologiques pour bébés.

Il n’y a pas d’ingrédients susceptibles de provoquer une toxicité. Il existe de nombreuses autres substances qui doivent être évitées par les bébés, comme les conservateurs controversés et les colorants synthétiques qui peuvent provoquer des allergies, les agents de libération du formaldéhyde potentiellement cancérigènes et les dérivés pétrochimiques dont l’ingestion pourrait être dangereuse. (Attention aux crèmes pour le buste si vous allaitez ! Il y en a bien d’autres !

Les cosmétiques biologiques offrent de réelles garanties. Mais, sont-elles suffisantes pour Bébé ? Mais pas toujours… On peut encore trouver dans les cosmétiques bio des ingrédients et des formules inappropriés pour les bébés. Nous n’avons pas d’autre choix que de faire attention aux ingrédients des produits que nous utilisons, ainsi qu’à la fameuse « liste des ingrédients »…

Évitez ces éléments lorsque vous utilisez des cosmétiques biologiques pour bébés :

  • L’alcool

Il est utilisé comme solvant (ou conservateur) pour remplacer les composés synthétiques interdits par les chartes bio. Il n’en est pas moins desséchant, irritant ou toxique.

  • Les huiles essentielles… et tous leurs allergènes

Les huiles essentielles sont très utiles en cosmétique. Elles peuvent remplacer les parfums de synthèse et compléter les systèmes conservateurs. Ce sont des composés puissants, parfois trop forts pour les bébés, et elles peuvent contenir des molécules aromatiques allergènes qui peuvent être sensibilisantes pour les jeunes enfants. 26 d’entre eux doivent être déclarés. Les ingrédients suivants sont répertoriés :

Les plus allergisants : Farnesol et Cinnamal.

Les plus courants sont : Linalool et Limonène.

  • Irritants pour la peau

Les tensioactifs, les « faiseurs de mousse » des gels de lavage, peuvent avoir un potentiel irritant extrêmement fort, même s’ils sont naturels. Le lauryl sulfate d’ammonium en est un exemple. On le trouve couramment dans les produits biologiques et ses caractéristiques sont très similaires à celles du lauryl sulfate de sodium.

Les produits biologiques peuvent constituer une alternative intéressante aux produits traditionnels pour les bébés. Ce n’est pas le seul filtre dont vous disposez. Chacun d’entre nous peut choisir d’aller plus loin en suivant le chemin de la Slow Cosmétique, par exemple.

Slow Cosmetics et ses artisans aux petits soins pour bébé

La Slow Cosmétique ne se concentre pas seulement sur l’utilisation de formules propres et saines, mais intègre également une approche « raisonnable » des soins de la peau. Slow Cosmetics vous recommande de vous souvenir que « moins, c’est plus ». Cela signifie qu’il y a moins d’ingrédients, moins de produits dans le placard et moins d’emballages. Nous repensons l’ensemble du processus d’hygiène et de soins pour bébé en mode Slow.

Vous pouvez faire une routine Slow Cosmetics avec votre bébé en utilisant :

  • Des ingrédients nobles et polyvalents, comme les huiles et beurres vierges (calendula et noyaux d’abricot), les huiles pressées à froid et les huiles non transformées (c’est le cas lorsqu’elles ont été estérifiées ou hydrogénées), qui seront aussi bons pour Bébé que pour le reste.
  • Pour réduire les déchets et éviter d’utiliser des produits toxiques ou inutiles (parfums/chloricides, etc.), on peut utiliser des carrés lavables bio à la place des lingettes et cotons jetables. Sur la peau de Bébé.
  • Des produits fabriqués localement, selon des méthodes traditionnelles et dans le respect de toute vie (y compris l’homme ). Ces critères sont soutenus par de nombreuses marques, que vous pouvez retrouver ici. Vous pouvez faire confiance à ce logo pour vous aider à trouver des marques engagées.

Bébé bénéficiera de tous ces beaux gestes si vous suivez les instructions ci-dessus (même les ingrédients biologiques sont à éviter). Ce précepte est vrai. Préservez la peau et la santé de Bébé en utilisant moins de produits.

Retour haut de page