quel mode de garde choisir pour son bébé ?

Quel mode de garde choisir pour son bébé : crèche ou nounou ?

Quel type de garde d’enfants choisir : Nounou, assistante maternelle ou crèche ? Crèche, garde d’enfants à domicile, halte-garderie… Quels sont les avantages et les inconvénients de chaque mode de garde ? Examinez toutes les options disponibles et choisissez celle qui correspond le mieux à vos besoins.

Nounou, assistante maternelle, crèche : quel mode de garde choisir ?

SOMMAIRE

  • Actualités de la garde d’enfants
  • Nanny
  • Nounou à domicile
  • Crèche collective
  • Micro-crèches
  • Crèche d’entreprise
  • Crèche pour les parents
  • Crèche communautaire
  • Garde partagée
  • Maison d’assistantes maternelles
  • Crèche
  • Jardin d’enfants
  • Au pair

Votre bébé arrivera dans quelques mois et vous devrez commencer à penser à sa garde. Vous pouvez faire appel à une nounou à domicile ou à une crèche. Chacune a ses avantages et ses inconvénients. Nous vous aiderons à choisir celle qui répond le mieux à vos besoins.

Quel est le mode de garde d’enfants le plus abordable ?

Garde d’enfants après l’école : nounou ou centre de loisirs ?

La crèche, bénéfique au développement du langage. 96% des parents sont prêts à recommander une crèche pour leur enfant.

Assistante maternelle (ou crèche familiale)

Une crèche familiale est un lieu où votre enfant peut passer la journée avec un petit groupe de personnes. On l’appelle aussi « agence d’accueil ». Ces crèches emploient des assistantes maternelles agréées, qui peuvent accueillir à leur domicile un à quatre enfants âgés de 2 à 4 ans. Les assistantes maternelles emmènent les enfants à leur crèche familiale une ou deux fois par semaine. Ils ont ainsi l’occasion de socialiser avec d’autres bambins et de favoriser l’apprentissage précoce. Les enfants bénéficient également d’un accueil personnalisé et apprennent à connaître la communauté. Le personnel de la crèche supervise et accompagne les assistantes maternelles, qui sont soit médecin, soit éducatrice de jeunes enfants, soit assistante maternelle. Une liste des assistantes maternelles disponibles près de chez vous peut être trouvée auprès d’associations comme le Relai Assistantes Maternelles ou la PMI. Vous avez également la possibilité d’en parler à d’autres personnes. Un contrat de travail doit être envisagé. Il est important de poser des questions lors des entretiens sur les congés payés, les dates de vacances, les heures supplémentaires et autres sujets pertinents.

Assistante maternelle : Salaire, nombre d’enfants, agrément

Les assistantes maternelles sont très qualifiées et nécessitent une formation importante. Découvrez nos conseils pour les futurs assistants maternels et les parents qui cherchent à les embaucher.

Quels sont les avantages des aides de la CAF ?

Comparez les différents modes de garde avant de choisir une assistante maternelle. Ce mode de garde varie en fonction du montant de votre salaire, de la durée de la garde et du salaire de la nounou. Consultez notre document Quel mode de garde d’enfants est le plus abordable ? Demandez une aide financière en demandant le Complément de libre choix de mode de garde au moment d’embaucher votre assistante maternelle.

Complément de libre choix du mode de garde (CMG) : combien ?

Le CMG fait partie de la prestation d’accueil du jeune enfant (Paje). Cette prestation sociale est destinée aux parents qui font appel à une assistante maternelle pour garder leur enfant.

La nounou à domicile

Une nounou est un luxe coûteux. Même si son coût est élevé, elle peut être un moyen pratique d’organiser sa vie professionnelle et familiale. Une nounou à domicile, en fonction de votre situation financière, peut être très utile à la maison, surtout pour ceux qui travaillent tard le soir. Le travail peut inclure des activités, des soins et des repas ainsi que le rangement de la chambre. Votre enfant sera gardé à la maison afin qu’il puisse bénéficier des soins de la nounou tout en pouvant se concentrer sur ses propres besoins. Elle est ponctuelle et se rend à votre domicile. Votre enfant n’a pas besoin de se lever tôt pour aller travailler. Vous pouvez éviter le stress en évitant les matins. Respectez leur rythme. Vous pouvez également bénéficier d’avantages fiscaux en engageant une assistante maternelle qui se trouve à votre domicile. Le budget est l’un des inconvénients de ce mode de garde. Même si une partie des frais sera déduite de vos impôts, il faut pouvoir avancer les frais (environ le salaire minimum par mois). Le salaire augmente en fonction de l’expérience et des qualifications de l’assistante maternelle. Vous êtes également son employeur, et vous devez vous occuper de toutes les formalités administratives. Vous devrez prévoir un plan B au cas où elle serait malade ou prendrait des congés. Pour être couvert en cas de dommages ou d’accidents éventuels, pensez à ajouter « garde d’enfants » à votre assurance habitation. Vous pouvez également faire appel à une agence pour réduire les charges administratives et gagner du temps dans le recrutement.

Combien coûte une nounou ?

Une étude de Yoopies a montré que le coût des assistantes maternelles et des nounous qui travaillent à domicile va augmenter. Votre région déterminera le montant que vous devrez verser à votre nounou.

Crèche collective (municipale et privée)

Parce qu’elle permet aux enfants d’expérimenter la vie en groupe avec toutes les règles, la crèche est très appréciée des jeunes parents. La journée à la crèche est rythmée par les repas, le repos, les soins, les jeux et les activités d’éveil. Des professionnels qualifiés gèrent cet établissement public ou privé. Ils respectent l’autorité parentale et contribuent à l’éducation des enfants. Les enfants âgés de 2 mois et demi à 3 ans, qui vivent chez leurs parents, sont considérés comme des crèches. Ces crèches accueillent généralement de 20 à 60 enfants dans des espaces spécialement aménagés pour les jeunes enfants, tels que des salles de jeux ou des dortoirs, des salles de douches, des jardins et d’autres installations. La directrice de la crèche est responsable de la prise en charge des enfants de 8h à 19h. Des éducateurs de jeunes enfants, des puéricultrices et des auxiliaires de puériculture prennent en charge les petits. L’établissement dispose également d’un pédiatre, qui assure le suivi médical des enfants. Le personnel d’entretien et celui chargé de la préparation des repas font également partie de cette équipe. Pendant la journée, les enfants s’amusent sur le tapis, dessinent et écoutent des histoires.

Quels sont les avantages de la crèche collective ?

Pour les jeunes parents, trouver le bon mode de garde peut être une tâche difficile. Voulez-vous envisager une crèche collective ?

  • Heures et tarifs des crèches

Ils sont tous différents… Ils varient… Ce mode de garde peut être abordable et convenir aux familles à petit budget. La contribution financière des parents est généralement fonction de leurs revenus. Vous pouvez bénéficier d’un crédit d’impôt. Vérifiez auprès de votre CAF.

  • Comment obtenir une place en crèche ?

Certaines crèches recommandent d’inscrire le bébé le plus tôt possible après le sixième mois. Les parents doivent se renseigner sur les horaires et les conditions d’accueil des enfants. Le nombre de candidats varie en fonction de votre lieu de résidence. Il est parfois possible d’obtenir une place à d’autres événements. Vous pouvez poursuivre votre demande si vous n’obtenez pas de place et contacter votre administration locale pour connaître les modalités d’inscription.  

  • Mini- et micro-crèches

Bien qu’elles partagent les mêmes caractéristiques que les micro-crèches, les crèches collectives accueillent moins d’enfants (10 enfants maximum).

Elles présentent de nombreux avantages : Tous les membres du personnel sont formés (éducateurs de jeunes enfants, auxiliaires de puériculture…). Le prix du service est déterminé par vos revenus. Le programme de garde collective permet à l’enfant d’entrer en contact avec ses camarades de l’école maternelle. Cela l’aidera à être plus à l’aise au jardin d’enfants. Les enfants s’amusent beaucoup ensemble, et il y a une certaine compétition. Toutes sortes d’activités éducatives sont proposées à votre enfant.

Les inconvénients : la location des locaux coûte cher ! Une assistante maternelle ayant moins d’enfants est susceptible de disposer de plus de temps pour chaque enfant dans le cadre d’un groupe. Le contact avec d’autres enfants peut rendre votre enfant plus malade. Cependant, il renforce son immunité et sera en meilleure santé lorsqu’il ira à l’école. L’emploi du temps n’est pas flexible.

Quelle est la différence entre une micro-crèche et une crèche ?

Les jeunes parents sont de plus en plus intéressés par les micro-crèches. Quels sont les avantages et les inconvénients des micro-crèches ? Cet article couvre tout ce que vous devez savoir sur ce type de garde d’enfants. Elle peut accueillir jusqu’à 10 enfants.

Crèche d’entreprise

La crèche d’entreprise est un excellent mode de garde. Elle permet aux parents qui ont un emploi d’emmener leurs enfants dans une crèche sur leur lieu de travail ou à proximité. La crèche est organisée de la même manière que la crèche collective, mais elle accepte les enfants d’une ou plusieurs entreprises (privées, hospitalières, administratives, etc.). Ce mode de garde présente l’avantage de se situer soit sur le lieu de travail des parents, soit à proximité immédiate. Il est également possible de réserver des places dans les crèches multi-entreprises situées à proximité de son domicile. L’accès à la crèche peut être rendu plus pratique, notamment pour les cadres, qui pourraient se voir refuser un emploi dans le secteur public en raison de leur rémunération élevée. D’autre part, les horaires de garde peuvent être aménagés pour s’adapter aux horaires de travail des employés. Pour savoir si de tels arrangements sont possibles, renseignez-vous auprès de votre service des ressources humaines. Les parents paient les mêmes frais que si leurs enfants étaient dans une crèche municipale. Ceci grâce à la Caf.

Cet endroit présente de nombreux avantages : Il se trouve à quelques minutes de votre lieu de travail. Tous les membres du personnel sont agréés (éducateurs de jeunes enfants, auxiliaires de puériculture, etc.). Le prix du service est généralement déterminé par vos revenus. L’enfant découvre rapidement les joies de la vie en collectivité. Les horaires peuvent être adaptés en fonction de l’entreprise.

Les moins : Les places sont très rares (renseignez-vous auprès de votre médecin pendant votre grossesse).

Crèche parentale

Vous cherchez à faire une différence dans la garde de votre enfant ? Vous devriez envisager la crèche parentale. La crèche parentale est un établissement géré par des associations de parents et soumis aux mêmes normes de sécurité et de fonctionnement que les crèches municipales. La différence est que les parents sont encadrés par une directrice (infirmière, médecin ou éducatrice de jeunes enfants), puis les professionnels, comme les éducatrices de jeunes enfants et les assistantes maternelles, se relaient pour s’occuper des enfants. Il n’y a pas plus de 25 enfants. Les enfants sont accueillis à la crèche de manière occasionnelle ou régulière. Ce mode de garde est coûteux et demande un investissement individuel. Les règles sont déterminées au cas par cas, en fonction de l’établissement.

Les tarifs des crèches gérées par les parents sont déterminés par plusieurs facteurs. Il s’agit notamment du nombre d’employés permanents, du loyer des locaux et des subventions accordées ou refusées par la collectivité locale. La Caisse d’Allocations Familiales participe au financement des crèches parentales en accordant une subvention au gestionnaire pour l’aider à assumer une partie des frais de fonctionnement.

Les avantages sont nombreux : Tout le personnel travaillant avec les parents est formé (éducateurs de jeunes enfants et auxiliaires de puériculture, par exemple). Le prix du service est déterminé en fonction de vos revenus. Les parents peuvent passer du temps avec leurs enfants.

Les moins : Les parents doivent être impliqués dans la vie de la crèche.

Les crèches communales

Elles fonctionnent de la même manière que les crèches municipales mais sont gérées par des associations. Ces associations proposent un accueil collectif ou à temps complet. Elles sont dotées de puéricultrices professionnelles, d’éducatrices de jeunes enfants, d’infirmières, d’auxiliaires de puériculture et d’autres personnels qui travaillent avec les enfants.

Une nounou et vous partagez la garde

La garde partagée est une option si vous préférez que votre enfant soit gardé à la maison. Il s’agit de partager une nounou avec une autre personne. Une fois que vous avez trouvé l’autre couple, il est important de bien s’entendre ! Avant d’engager une nounou, il est important que vous soyez d’accord sur de nombreux points.

Posez-vous les questions suivantes. Tout d’abord, déterminez le lieu. Cela vous aidera à décider si les enfants seront gardés au domicile d’une famille ou d’une autre. Ensuite, définissez les tâches de la nounou. Vous devrez définir les responsabilités de la nounou. Sera-t-elle responsable de la garde des enfants, mais aussi de l’entretien de la maison, du nettoyage après les enfants et même de leur bain ? Il est maintenant temps d’engager une nounou. Vous n’avez pas besoin de la former, mais faites attention à la façon dont elle interagit avec les bébés. Chaque famille devra établir un contrat détaillant la moitié des heures et comprenant une clause liant les deux. Deux fiches de paie seront nécessaires pour la personne chargée de s’occuper de votre enfant.

Avantages : L’enfant peut passer la journée avec d’autres bambins dans un environnement familier. Il est possible de gagner du temps et d’éviter les longs déplacements en vivant à proximité des familles. Parfois, la nounou s’occupe des tâches ménagères en plus de la garde des enfants.

Les inconvénients : La nounou est votre patron, vous devez donc gérer la partie administrative. Faites attention lorsque vous recrutez une nounou. Si les familles ne s’entendent pas, il peut y avoir des problèmes.

Les maisons d’assistants maternels

Une nouvelle formule permet à la nourrice de s’occuper des tout-petits dans ce qu’on appelle une maison d’assistantes maternelles. Cela est possible depuis quelques années. Cette structure est destinée aux assistantes maternelles agréées qui ne disposent pas de structures d’accueil adaptées. Pour travailler dans cette structure, elles doivent obtenir un agrément spécial. La Mam autorise jusqu’à quatre assistantes maternelles, qui peuvent s’occuper des enfants pendant qu’elles les gardent. Les modalités sont exactement les mêmes que lorsque l’assistante maternelle s’occupe des enfants à la maison. Vous êtes le patron et vous devrez établir un contrat, tout comme une assistante maternelle qui travaille à domicile.

Les avantages sont nombreux : Votre enfant aura plus de contacts avec d’autres enfants que s’il n’avait qu’une seule assistante maternelle. L’environnement est adapté aux besoins de chaque enfant. Tous les avantages de la garde d’enfants vous sont accessibles lorsque vous avez recours à une assistante maternelle.

Les inconvénients : c’est vous le patron, vous devez donc vous occuper de tous les aspects administratifs.

Quels sont les avantages des maisons d’assistantes maternelles ?

Les Maisons d’assistantes maternelles (MAM), fêtent leur dixième année. Avantages, conditions… Ce mode de garde atypique est de plus en plus plébiscité par les parents.

Les crèches

Elles accueillent les enfants dont les parents ne peuvent pas travailler ou à temps partiel. Elles peuvent être dirigées par du personnel qualifié, comme des infirmières et des puéricultrices. Les enfants de 3 et 6 ans peuvent être admis à la garderie soit pour quelques heures, soit pour des demi-journées par semaine. Il n’y a généralement pas plus de trois demi-journées par semaine. Deux possibilités s’offrent à vous : soit vous vous inscrivez dès le début pour un contrat qui réserve plusieurs demi-journées par semaine à votre enfant, soit vous déposez votre bébé occasionnellement après avoir réservé un cours. Bien qu’il y ait plus de places qu’en crèche, il est important de s’inscrire à l’avance. Le prix est tout à fait abordable, surtout si vous choisissez une crèche financée par la CAF. Vous pouvez la déduire de vos impôts.

Avantages : Le coût est très abordable. La crèche permet aux parents de passer plus de temps avec leur enfant. La garderie accueille les enfants à la journée ou à la semaine. C’est un lieu où les enfants peuvent découvrir les joies de la vie en collectivité.

Les inconvénients : Il peut être difficile de trouver une place adaptée à votre enfant. Pour être sûr d’obtenir une place, il est important de réserver à l’avance. Il peut être difficile de faire confiance à la crèche en cas d’imprévu. Vous devez être ponctuel pour assurer le retour de votre bébé.

Qu’est-ce qu’une halte-garderie et quand faut-il la commencer ?

Les haltes-garderies sont des modes de garde temporaires pour les enfants âgés de 0 à 3 ans. Les enfants sont pris en charge par des assistantes maternelles ou des titulaires d’un CAP petite enfance. Le tarif est généralement modeste mais variable.

École maternelle

Vous souhaitez aider votre enfant à se préparer à l’école et à la vie en collectivité ? L’école maternelle est une excellente option.

Cet accueil s’adresse aux tout-petits âgés de 2 à 6 ans (selon le lieu d’implantation) et qui peuvent faire l’apprentissage de la vie quotidienne, comme boire, manger, aller aux toilettes. Une équipe de professionnels, composée d’infirmières, d’auxiliaires de puériculture et d’agents de service, s’occupe des enfants au quotidien. L’éducatrice de jeunes enfants les anime. Les jeux et les activités sont conçus pour favoriser l’épanouissement des enfants et les préparer à l’école. L’accueil du jardin d’enfants est similaire à celui proposé par la crèche collective et l’école maternelle en termes d’horaires. Les familles paient un coût en fonction de leurs ressources et des barèmes de la CAF.

Les avantages sont nombreux : Cela permet une transition harmonieuse entre l’école maternelle et l’assistante maternelle.

Les moins : L’enfant doit être autonome.

Jardin d’enfants

Le jardin d’enfants est un mode de garde collectif qui a été créé en 2009 pour les enfants de 2 à 3 ans. Il permet aux enfants d’apprendre à se connaître et favorise la socialisation. Il sert de structure intermédiaire entre la famille et la crèche, l’assistante maternelle ou l’école maternelle. L’âge de chaque enfant détermine les activités et les jeux qui sont inclus dans sa journée. La crèche est ouverte de 8h à 19h et est dirigée par une éducatrice de jeunes enfants. Elle emploie des puéricultrices, des assistantes maternelles et d’autres professionnels.

Elle présente les avantages suivants : Elle permet de réduire le nombre de places en crèche. Les enfants apprennent les règles de la vie en collectivité.

Les inconvénients : Les jardins d’enfants ne sont pas encore généralisés en France.

Qu’est-ce qu’un jardin d’enfants ?

Il existe de nombreux modes de garde pour les enfants de moins de 3 ans. Le jardin d’enfants est l’un de ces modes. En quoi est-il différent d’une crèche ou d’une garderie ? Quels sont les avantages et les inconvénients de ce type de garde ? Nous examinons les faits.

L’au pair est une personne qui s’occupe de vos enfants contre rémunération. Ce type de garde d’enfants est fait pour vous si vous croyez fermement à l’importance des langues étrangères dans l’éducation de vos enfants. Une nounou, homme ou femme, a entre 18 et 30 ans et vient d’un autre pays pour apprendre le français et vivre dans une famille. Elle est généralement disponible pour rester à votre domicile entre 9 et 18 mois. Un au pair n’est pas considéré comme un travailleur domestique, mais comme un membre de la famille. L’au pair n’est pas un employé de maison, mais un membre de la famille. L’au pair peut aller chercher les enfants à l’école et préparer leurs repas. Elle est rémunérée pour le logement, la nourriture et les indemnités. Au moins 65 euros par semaine. Parfois, la famille lui rembourse ses frais de déplacement. Elle prend également des cours de français et s’occupe de vos enfants. Il existe des organisations qui peuvent servir de passerelle entre les familles et les jeunes filles au pair.

Avantages : Votre famille peut partager sa culture et sa langue avec l’au pair. Elle se familiarise avec vous et vos habitudes domestiques. Elle peut garder vos enfants en plus de ses heures de travail.

Les inconvénients : Elle s’installe chez vous et partage vos habitudes quotidiennes. Vous êtes son patron, vous devez donc établir un contrat de travail.

Comment procéder avec une fille au pair : Avantages et inconvénients

Vous cherchez à engager une personne au pair pour s’occuper de vos enfants ? Quels sont les avantages et les inconvénients d’engager une personne au pair pour s’occuper de vos enfants ? Les parents peuvent donner des conseils et des témoignages pour assurer le bon déroulement de la cohabitation.

Retour haut de page