Produits chers en Afrique

5 produits pour enfants trop chers en Afrique : Economisez !

Très récemment, je lisais dans un forum le scandale d’un lot de yaourts, vendu excessivement cher.
Les gens s’indignaient et comparaient les prix à ceux pratiqués dans le pays importateur. Cela me faisait rire et me rendait triste à la fois. Vous serez très surprises. Les produits de bébé surtout sont les pires en matière de surenchère! Pauvres de nous parents trop moderne.

Je vais vous parler de quelques uns de ces produits. Vous verrez notre calvaire et vous pouvez même vous amuser à comparer selon vos achats fréquents, ces produits exportés qui vous vident le porte monnaie.

 

1: Les couches

Je prends l’exemple de cette marque célèbre : Pampers. Elle est quand même chère sous nos tropiques. Je l’ai utilisé pour mon ainée. J’ai vite fait de me rabattre sur les marques locales pour mes maternités suivantes.  Ah oui. Chez nous, ne porte pas des Pampers qui veut  mais qui peut !  Actuellement en promotion sur Jumia (Oui, je vous file le scoop), on peut en trouver à 8890 F CFA les 80 couches, pour les plus petits (entre 3 et 6 kg).
Le plus drôle dans tout ça, c’est que ces mêmes couches se retrouvent dans les grandes surfaces françaises à presque rien.  Huggies vend 1008  lingettes à 24 euros soit  15.720 F. Même le « choco» Pampers va chercher dans les 22,31 euros soit 14.613 FCFA pour 12 paquets de 64 couches, soit 768 couches Pampers. Est-ce que ce monde est sérieux ?

 

2: Les biberons

J’ai utilisé le biberon Avent. J’avais surtout eu la chance de l’avoir en bonus pour l’achat d’un chauffe biberon. J’ai essayé de l’acheter à nouveau pour 6500 F dans une pharmacie à Abidjan.  Il s’agissait du biberon avent classique. Trouvez le lot de ces 3 biberons de marque Avent pour 11 euros soit 7205 F ailleurs en france. Un bénéfice non négligeable tout de même !

 

3: Les petits pots blédina

Je les adore, mais j’ai fini par acheter un mixeur pour ma fille! Vous connaissez surement le prix habituel dans nos pharmacies et grandes surfaces. Il varie entre 650 F et 800 F pour une seule grande boite. Ceci, en fonction des saveurs. Ces prix peuvent augmenter. Quand vous trouvez le lot de 2  grandes boites à 1,03 euros soit 675 F CFA , vous ne pensez pas à nourrir vos bébés aux légumes frais ?

4: Les yaourts

J’avais acheté les Danettes chocolat à 600 F l’unité sur Libreville. Je les appréciais beaucoup et mes enfants aussi.  Je m’en mords encore les doigts de voir les 4 pots à 1,38 euros chez monoprix soit 905 F CFA. Les 6 pots du Gervais petits suisse nature ne valent même pas 1,5 euro. On reste dans les 855 F CFA ! Quand je pense que mon lot de 4  yoplaits aux fruits des bois valent déjà plus de 1400 F , je n’ose même pas m’aventurer vers ces petits yaourts snobs en Afrique. Alors, on s’achète une yaourtière et on porte notre tablier de supermaman ?

5: Les céréales

Une amie me proposait de m’en prendre en quantité en France lors de son prochain voyage. Je minimisais les choses. Les bras m’en sont tombés lorsque j’ai pu faire la comparaison. Ces corn flakes que vous trouvez  à 1500 ou plus cher en fonction des grandes marques bluffent moins dans leurs pays. Nul n’est prophète chez soi. Ah ça s’applique aux céréales aussi? Savez-vous qu’un paquet de kellogg’s est vendu à moins de 1500 F ?

 

Je pourrai citer des tonnes de produits cosmétiques sans compter les jouets ou autres produits de puériculture. Ne limitez pas vos comparaisons à la France, allez plus loin. Certes, je n’ai pas l’intention d’oublier les frais d’importation de ces produits. Mais n’est-ce pas un peu trop abusé tout ça ?
Un conseil : Profitez à fond des produits locaux. Ils sont bien plus vitaminés d’ailleurs. privilégiez du local ou du fait maison ! Je vous donnerez dans mon prochain article plein d’astuces et des solutions pour épargner sur son « budget bébé »dans ce sens. Si vous aimez quand même ces produits, achetez en ligne sur les liens indiqués, faites recherches sur internet. Profitez de vos amis si vous en avez à l’étranger, anticipez vos dépenses. Faites vous livrer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *