Plusieurs couples traversent des difficultés et sont au bord du divorce pour diverses raisons : Infidélités, manque d’argent, maladies, stérilité, mariage précoce, INCOMPATIBILITÉ.

Tiens, cette dernière raison revient constamment : Incompatibilité. Ce motif résume à lui seul, un ressentiment contenu dans tous les autres problèmes : échec dans le choix du partenaire, déception. J’aimerais par contre attirer votre attention sur un fait : N’avez-vous pas aimé votre choix avant de prendre la décision d’un mariage ? Comment arrive –t-on à trouver une incompatibilité après le mariage même quand certains sont passés par le concubinage? Qu’est ce qui a changé réellement ?

En vérité, pour de nombreux couples, le problème d’incompatibilité n’est pas entre madame et monsieur. Il est entre madame, monsieur et de tierces personnes.

1 : La famille

Plusieurs conjoints iront confondre l’incompatibilité qui existe entre leur famille et le conjoint à celle du couple même. Votre mère trouve votre époux méchant, avare, pas avenant, mauvais décideur, pauvre. Elle fait des réflexions, donne des conseils qui prennent forme dans votre esprit, elle prend parfois des décisions qui ne sont pas celles du couple, mais que vous irez minutieusement imposer. Votre frère trouve votre épouse paresseuse, gonflée, autoritaire. Il attire votre attention sur la gestion de votre foyer, de vos enfants, souligne des attitudes à ne pas cautionner pour rester « homme » que vous commencez à remarquer.

Plusieurs conjoints naïfs, faibles, ou soucieux de l’image que renvoie le couple auprès de la famille ramèneront dans le mariage leurs différents parents, frères et sœurs. Comment voulez-vous que vous et votre conjoint soyez être compatibles à 30 visions, personnes différentes, 30 identités ?

2 : Les amis

Une personne écrivait récemment sur Facebook : » Une femme qui veut réussir son mariage ne doit pas avoir plusieurs amies ». C’est le cas, en partie ! Et dans les deux sens. L’amitié est formidable. On en a tous besoin. Il ne faut pas s’en priver parce qu’on est juste mariés. L’amitié d’ailleurs, permet d’avoir une vie sociale, en dehors du couple (ce ne serait pas sain d’être l’un sur l’autre en permanence). Attention toutefois à ce que vous dites à vos amis et à ce que vous retenez de vos confidences. C’est un travail que je fais d’ailleurs sur moi-même. Exposer vous les failles de votre conjoint ? Vous confiez-vous trop ?

Il pourrait arriver que vous ailliez urgemment besoin de parler, d’être écouté, d’un avis. Discernez alors les idées et propositions de vos amis, des injonctions. Tentez-vous de vous cacher de votre ami, de vous justifier ou de mentir sur vos intentions lorsque vous vous réconciliez avec votre conjoint sur un conflit ? Avez –vous l’impression d’avoir trahi ? Avez-vous honte ? Vous avez alors cette troisième personne dans votre couple avec qui l’autre doit absolument être compatible!

Vos amis vous veulent certainement du bien, mais ils ne sont pas supposés être amoureux de votre conjoint. L’amour pardonne. La compatibilité y trouve ses solutions. Si nécessaire et urgent, allez vers des personnes que vous jugez très sages, ayant la crainte de Dieu, des valeurs du mariage. Il ne s’agit pas de personnes forcément âgées ou mariées, mais de personnes matures qui sauront jauger la situation et qui comprendront leurs rôles dans l’affaire.  

3 : La communauté religieuse

Certains diront : La communauté religieuse est justement mûre spirituellement non? Eh bien , pas forcément. J’ai rencontré un couple dont l’homme avait commis l’adultère et avait été excommunié. Tous les jours, l’on répétait à la femme qu’elle était pure et vertueuse. En conséquence, elle ne collait plus avec cet homme ! La femme avait eu très mal mais, au fur et à mesure que l’homme insistait à lui rendre des visites et à implorer sa pitié, elle voulut céder. Mais, elle devait faire face à cette incompatibilité entre l’homme et l’église toute entière.

Plusieurs religions sont des troisièmes personnes avec lesquelles négocier la compatibilité. Dans certains cas, on pointe les addictions du conjoint ou son identité religieuse autre.  Chez les chrétiens, la bible demande à chacun de rester dans l’état « où il a été appelé ».  Dès lors où vous avez épousé cette personne, même si vous avez changé de vie spirituelle, Dieu l’agrée quand même. Toute compatibilité ne saurait par conséquent, être discutée par d’autres humains.

Je vous laisse évoquer en commentaires d’autres personnes  ou groupes de personnes, facteurs d’incompatibilité du couple et à l’origine de ce motif de divorce. Pour terminer, je vous dirai que le véritable moment pour vérifier une incompatibilité reste la période des fiançailles. Aucun mariage ne s’harmonise comme les pièces assemblées d’un puzzle. Proverbe 27 :17 dit : « Tout comme le fer aiguise le fer, l’homme s’aiguise au contact de son prochain ». Nous sommes avertis quant à la difficulté de l’exercice, surtout pour deux personnes qui vivent ensemble et qui sont obligées d’avoir une seule destinée commune ! Continuez à vous poncer sans cesse à deux. Rajoutez-y Dieu qui constitue la graisse qui harmonisera les choses, d’une maière qui vous surprendra!

Si entre le fer et le fer, vous rajoutez les fagots, le caoutchouc, les vieux chiffons, qu’adviendra –t-il du polissage ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *