le danger des écrans pour nos enfants

Le danger des écrans pour les enfants

Les écrans peuvent représenter un danger pour les enfants selon la manière dont ils sont utilisés. C’est ce qui ressort de plusieurs études.

Malgré cela, il existe de nombreuses études sur le sujet et nous ne savons pas quels sont les effets des écrans sur les enfants à tout âge. Il ne faut pas avoir peur des écrans et devenir paranoïaque à leur sujet. Les parents doivent se poser quotidiennement des questions comme :

  • Combien de temps mon enfant passe-t-il à regarder un écran ?
  • Quel écran regarde-t-il ?
  • Est-il actif ailleurs ?
  • Suis-je près de lui lorsqu’il regarde ?

Les risques réels

Attention aux craintes qui ne sont pas forcément justifiées. Voici quelques conseils pour aider les enfants à bien utiliser leurs écrans. 

L’exemple est donné par les parents.

Les écrans ont des effets nocifs bien réels et scientifiquement étayés sur le développement et la santé des enfants, notamment en cas d’exposition excessive. Ces effets concernent, entre autres, le développement sensoriel et cognitif des enfants, notamment pour ceux de moins de cinq ans (hyperstimulation et acquisition du langage , notion du temps qui passe , ou encore croissance sociale et affective relations sociales, liens d’attachement ,…).

Les écrans peuvent également avoir un effet sur le sommeil, ce qui peut entraîner un comportement sédentaire chez les enfants.

D’autres dangers pernicieux peuvent mettre nos enfants en danger, comme le cyber harcèlement et la dépendance. Ces risques sont plus fréquents à l’adolescence.

Les écrans peuvent avoir des effets néfastes sur les enfants dès l’âge de trois ans.

Pourtant il faut cesser d’effrayer les parents et raison garder.

Aucun lien scientifique n’a été établi entre le développement de troubles épileptiques et les écrans. Il en va de même pour l’obésité. Elle n’est pas causée par les écrans. Elle est plutôt due à la sédentarité résultant de leur utilisation excessive et de toutes ses conséquences.

Une étude de 2018 réfute l’idée reçue selon laquelle les écrans peuvent provoquer des troubles du spectre autistique.

Il est préférable d’éviter de laisser les enfants devant les écrans trop longtemps. Cela les placerait dans une position d’abandon. Cela pourrait entraîner des problèmes de comportement que nous pouvons facilement imaginer.

Voici quelques conseils pour que les enfants profitent au mieux de leurs écrans.

Les écrans ne sont pas dangereux, et il ne faut pas les craindre. Pour le bien-être de votre enfant, il est toutefois important d’en faire un usage rationnel.

Ces conseils sont donnés par l’Union nationale des associations familiales :

Faites attention à vos habitudes

Il est essentiel de se poser la question :

  • Où et à quelle fréquence les écrans sont-ils utilisés dans la journée par votre enfant ?
  • Quelles sont ses habitudes ?
  • La télévision est-elle allumée ?
  • Y a-t-il des écrans allumés pendant les repas ?
  • Les enfants prennent l’exemple de leurs parents.

Le temps d’écran peut être réduit

Vous pouvez limiter le temps d’écran de votre enfant. Voici quelques suggestions pour vous aider à le faire.

  • Vous pouvez fixer le temps d’écran à l’avance
  • Éviter les écrans comme récompense
  • Retarder l’âge de l’équipement des enfants
  • Protéger vos enfants contre les contenus inappropriés

Il est important d’établir des règles concernant l’accès des enfants aux écrans. Vous devrez surveiller leur temps d’écran en les accompagnant, en les limitant aux zones communes, en leur parlant de ce qu’ils ont vu et en respectant les restrictions d’âge. Ce ne sont là que quelques-uns des nombreux réflexes que vous pouvez mettre en oeuvre.

Il est important de donner des directives à nos enfants sur la manière d’utiliser les écrans. Mais ce n’est pas suffisant. En tant que parents, vous êtes un exemple pour eux. Ils apprennent et grandissent beaucoup en vous regardant. Votre enfant aura probablement envie de vous ressembler si vous êtes un gros utilisateur d’écrans.

Votre utilisation des écrans en leur présence peut avoir des effets négatifs sur votre relation et même sur leur développement.

Retour haut de page