Comment vaincre le « Pipi au lit » ?

Le pipi au lit s’appelle en réalité l’énurésie. C’est une maladie très gênante qui touche plusieurs de nos enfants, filles comme garçons, dès 5 ans et plus. Si votre Mamichou a deux ans, je sais que vous mourrez d’envie d’économiser sur les couches, mais votre louloute n’est pas concernée par notre sujet, pour le moment…

J’ai récemment combattu l’énurésie de mon fils et je suis heureusement arrivée à bout, bien que certains facteurs viennent rarement entacher cette victoire.

Pourquoi nos enfants rencontrent ce problème ? Comment réagir lorsqu’on a un enfant qui continue à faire pipi au lit ? Comment combattre le pipi au lit?

Je vous explique :

Les causes

1 : L’hérédité

Si vous avez-vous-même eu ce problème, vos enfants ont plus de prédispositions à l’avoir. Selon des experts, le risque serait augmenté de 40 % si l’un ou l’autre des parents était atteint d’énurésie, de 80 % si l’un et l’autre l’étaient. Compatissez au sort de votre probable petit successeur avant de hurler au linge mouillé !

2 : Les mauvaises habitudes

Un enfant qui reporte ses envies d’uriner ou qui les refoule pour des causes diverses (toilettes pas propres, enfant absorbé par des jeux, etc.) déprogramme le fonctionnement de sa vessie. Il arrive aussi que l’enfant soit involontairement sujet à un manque de maturité de son système de contrôle urinaire. Ces enfants mouillent continuellement leurs lits comme de très petits enfants car la vessie n’attend pas d’être full avant de signaler le besoin d’uriner.

3 : Le sommeil

Mon fils a le sommeil tellement profond que même une fanfare ne saurait le tirer du sommeil. Comment pourrait-il ressentir les alarmes d’une miction urgente ? Nombreux sont les enfants dans ce cas.

4 : Le stress ou les bouleversements

Vous constaterez dans ce cas que l’enfant qui était propre auparavant régresse et recommence à faire pipi au lit. Cela s’appelle une énurésie secondaire. Son mal est épisodique et dépend d’une situation qui l’affecte ou d’un changement : Un voyage, Une séparation, l’arrivée d’un autre enfant et son refus de devenir plus grand, une violence subie, etc…

5 : Autres maladies

Certaines maladies comme la constipation, le diabète, les infections urinaires chez l’enfant ou des malformations génétiques peuvent être responsables de l’énurésie. En cas d’infection urinaire, vous remarquerez que l’enfant ressent une brûlure en urinant. Il a aussi des fièvres.

Comment réagir lorsque l’on a un enfant qui fait pipi au lit ?

Ne commettez jamais l’erreur d’humilier l’enfant en l’insultant, en l’exposant aux voisins, en le comparant aux autres ou en lui faisant laver ses draps mouillés. J’ai souvent craqué et cédé. Non seulement cela ne porte aucun résultat, mais vous pourriez aggraver la situation. L’enfant culpabilise, construit une mauvaise image de lui-même, ressent une frustration, même s’il semble ne pas en souffrir sous sa carapace. Évitez à tous prix ces attitudes!

Comprenez qu’en fait, l’enfant ne fait pas exprès. Vous verrez d’ailleurs que l’enfant essaiera de cacher ses vêtements mouillés. Il n’est lui-même pas à l’aise. N’en rajoutez pas !

Si vous constatez des nuits propres, ne le félicitez pas non plus. J’avais remarqué que mon fils avait replongé après 7 jours de nuits propres, juste la veille où je lui avais dit ma joie de le voir grandir. Soyez indifférents. Protégez le matelas avec une housse.Laissez l’enfant en paix. Ceci est déjà un bon début vers la résolution du problème.

 

Comment vaincre l’énurésie ?

 

Demandez régulièrement à l’enfant d’aller aux toilettes. Expliquez-lui qu’il faut être attentif à ses envies de miction et qu’il ne faudrait pas retenir des urines. Évitez la consommation de liquide quand l’heure du coucher s’approche. J’ai supprimé les « Je veux boire de l’eau » après le repas de dix-neuf heures. Demandez à l’enfant d’uriner avant le coucher. N’hésitez pas à le guider vers les toilettes, une ou deux heures après le coucher. Si vous avez déjà fait culpabiliser votre enfant, discutez avec lui, rassurez le sur vos intentions.

Identifiez les raisons de rechute, pour ceux qui ont recommencé à faire pipi au lit. Tout rentrera dans l’ordre lorsque l’enfant discutera, se sentira épaulé et gérera mieux la situation qu’il traverse.

Certains médicaments existent pour soigner l’énurésie mais ils sont très discutés.  La majorité des enfants s’en sortent très bien lorsque les mesures indiquées plus haut sont respectées. Elles n’ont aucun effet secondaire contrairement aux médicaments.

Enfin, vous pouvez aller en consultation pour éliminer la probabilité de quelconques malformations de l’appareil urinaire ou d’un trouble hormonal.

Je vous souhaite de nombreuses nuits sèches à vous et vos étoiles !

Des conseils sur l’alimentation de vos enfants ? Cliquez ici

http://ci.bledima.com/static-web/pages/index.html

Rejoignez absolument le club des mamans Blédima Cote d’Ivoire sur Facebook. Cliquez sur ce lien : https://www.facebook.com/bledimacotedivoire/

2 pensées sur “Comment vaincre le « Pipi au lit » ? Ma méthode”

  1. Coucou maman 4 étoiles ! Merci pour cet article super instructif. Mais alors, moi j’ai une question… Il y a des adultes qui continuent de faire pipi au lit… Comment ça se gère. Tu as des astuces ? Merci déjà…

    1. Hello Maella. Désolée de ne répondre que maintenant. L’énuresie après 5 ans devient pathologique. A l’age adulte, le problème est d’autant plus grave et gênant qu’il serait mieux serait de consulter un spécialiste.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *