comment annoncer sa grossesse à son employeur ?

Comment annoncer sa grossesse à son employeur ?

Que dire à son employeur quand on est enceinte ?

Toutes les futures mamans redoutent le jour où elles devront annoncer leur grossesse à leur employeur. On vous propose quelques conseils pour que tout se passe bien.

Que devez-vous dire à votre employeur ?

Toutes les futures mamans redoutent le jour où elles devront annoncer leur grossesse à leur employeur. Vous avez tout le temps d’attendre que votre patron vous reçoive. Le code du travail prévoit que vous devez informer votre employeur par écrit ou verbalement avant de prendre un congé de maternité. Il ne précise pas de délai. Il est préférable d’être généreux et d’informer votre employeur à l’avance pour lui permettre de planifier et d’organiser votre remplacement. La plupart des médecins recommandent d’attendre 12 semaines après le début de la grossesse pour éviter une fausse couche.

Le bon moment pour annoncer votre grossesse au travail

Gardez vos secrets pour passer la première étape sans problème. Choisissez un jour où votre patron est détendu et heureux et faites-le. Soyez confiante. C’est votre vie. Vous avez voulu ce bébé. Vous n’avez pas à vous sentir coupable. Même si vous venez d’être embauchée. Un employeur sait aussi ce qu’il doit attendre d’une jeune femme lorsqu’il l’embauche.

Comment annoncer à votre patron que vous êtes enceinte ?

Vous pouvez dire : « J’attends un bébé. » Cela fonctionnera. N’entrez pas dans les détails et ne justifiez pas votre position. Pour votre bonheur, vous n’avez pas besoin de vous excuser. Vous n’avez pas besoin de promettre que votre grossesse ne changera rien. Il est impossible de le savoir à l’avance. Vous serez également moins capable de penser clairement. Il le sait déjà. Vous pouvez lui dire que vous ne serez pas présente lors de vos visites médicales mensuelles de grossesse et que vous suivrez des cours de préparation à l’accouchement. Donnez-lui dès que possible vos dates de départ et de retour de congé maternité. Dites-lui si vous envisagez de prendre un congé parental ou un congé supplémentaire.

Ne vous inquiétez pas. Les employeurs sont rarement heureux qu’une employée enceinte fasse partie de leurs effectifs, surtout si cela entraîne des problèmes d’organisation pour les ouvriers ou les ouvrières. En général, ils s’en remettent rapidement. Ce n’est pas le cas de tous. Certaines femmes planifient déjà cette grossesse et les années à venir. Non seulement vous serez absente pendant plusieurs semaines en tant qu’employée modèle, mais vous ne serez plus disponible pour l’entreprise à votre retour. Elles imaginent déjà les nuits écourtées par les pleurs de votre enfant, une pharyngite nasale ou des problèmes avec la nounou. Ce sont des jours où votre employeur pourra travailler sans vous. Votre grossesse rappelle à votre employeur que vous avez une vie privée et indépendante. Cela peut être insupportable pour certaines. Les entreprises se méfient désormais des employés qui s’engagent moins parce qu’ils ont une famille.

Annoncez votre grossesse à vos collègues de travail

Une fois que vous avez l’autorisation de votre patron, vous pouvez l’annoncer à vos collègues, qui vous féliciteront très probablement. Pour les autres, comme les grincheux qui vous causent des problèmes, ignorez-les ou fuyez-les. Ne laissez personne gâcher votre plaisir. Il est possible que certaines personnes réagissent de cette manière parce qu’elles sont jalouses ou aimeraient être à votre place. Une femme enceinte agressive et jalouse peut être une source d’envie. Certains hommes n’auront jamais d’enfants. Il y a des femmes qui souhaiteraient avoir plus d’enfants mais qui savent qu’il est trop tard. Il y a aussi celles qui ne peuvent pas tomber enceintes. Il est difficile de résister à l’envie lorsque l’humeur est sarcastique, ironique ou indifférente. La femme enceinte est plus vulnérable et plus fragile en raison du bouleversement qu’elle subit dans son corps comme dans son esprit. Dans un monde qui exige plus et plus vite, les femmes enceintes doivent faire preuve de souplesse, de calme et se recentrer sur elles-mêmes.

Retour haut de page