Je suis enceinte !
Mais suis-je capable d'être une bonne maman ?

Qu'est-ce que le syndrome de l'imposteur et comment le prévenir ?

Et si mes compétences parentales n’étaient pas à la hauteur ? En fait, je me suis dévalorisée et j’ai dû me poser beaucoup de questions sur mes capacités à être une bonne ou une mauvaise mère avant la naissance de mon premier enfant. Ces mamans manquent souvent de confiance en elles. Qu’est-ce que le syndrome de la mère imposteur ? focus sur les symptômes du syndrome de l’imposteur maternel,  et devenez une super maman !

Le syndrome de l'imposteur va bien au-delà de la confiance en soi

Il est fréquent de rencontrer le syndrome de l’imposteur dans les contextes du travail et de l’entrepreneuriat. Comme vous pouvez le constater, ce mal touche surtout les femmes. Cependant, ce syndrome de l’imposteur est également répandu dans le monde de la parentalité, et plus particulièrement chez les mamans.

C’est précisément ce que son nom indique : Le sentiment d’être un imposteur. C’est dire qu’il n’est pas possible de se sentir légitime et à la hauteur. C’est en fait douter de soi, et laisser les pensées négatives nous envahir. Cela peut conduire à la dévalorisation de soi. Les personnes qui souffrent du syndrome de l’imposteur (y compris les mères et les pères) ont l’impression de tromper les gens et de ne pas mériter les résultats positifs qu’elles reçoivent. Si vous souffrez du syndrome de l’imposteur maternel, vous avez peut-être du mal à croire en vos capacités. Parce que vous n’avez pas confiance en vous, que vous avez peur de l’échec ou de la façon dont les autres vous perçoivent. Cela peut vous conduire à vous sentir dévalorisée même lorsque vous réussissez.

Faible estime de soi, timidité et modestie

Le syndrome de l’imposteur est un état dans lequel une mère a l’impression de ne pas être légitime à prendre telle ou telle décision. Ce malaise peut survenir à tout moment, quelle que soit votre confiance en vous.

C’est un mode de vie qui transcende la modestie et la générosité. Si vous souffrez du syndrome de l’imposteur, vous pouvez vous sentir mal à l’aise d’être valorisée. Une confiance insuffisante peut vous faire craindre l’échec et vous faire douter de votre réussite.

Lorsque vous écoutez cette voix intérieure, il peut s’agir de timidité ou de réserve. C’est plus que de la timidité. Il s’agit de faire confiance à son instinct et de croire en soi.

C’est un vrai problème si vous ne vous sentez pas à la hauteur.

La honte et la culpabilité sont la torture de votre ego.

suis je capable d'être une bonne mère ?

Anxiété, peur et inquiétude

Le syndrome de l’imposteur peut conduire à l’anxiété et à la peur, parfois même à la paralysie.

C’est alors que vous écoutez et laissez votre inconscient dicter vos limites. Vos peurs font que  vous ne croyez pas en vous et vous choisissez de rester là où vous êtes : dans votre zone de confort.

Lorsque vous perdez votre confiance en vous et que vous vous sentez impuissante, il est temps de vous interroger et réagir pour ne pas sombrer dans l’angoisse.

Je me souviens clairement que, quelques instants avant de donner naissance à mon premier enfant, j’ai vécu une minute INTER-MI NA-BLE de recherche désespérée d’oxygène.

C’était paralysant de réaliser que j’allais être maman … maintenant. C’est à ce moment-là que j’ai compris que ma vie entière allait changer à jamais. Il n’y avait pas de retour possible.

J’étais submergée par tant d’émotions et de questions. C’était comme si j’allais droit vers l’inconnu. J’étais à la fois excitée de voir mon bébé et terrifiée à l’idée d’être une mauvaise mère.

C’est comme si vous vous jetiez à l’eau du sommet d’un rocher et que vous réalisiez soudain que vous devez respirer.

C'est une question de survie. Vous n'avez pas d'autre choix.

N’ayez pas peur d’agir et de vous débarrasser du syndrome de l’imposteur maternel

Le syndrome de l’imposteur maternel peut vous  paralyser, c’est comme si vous vous trouviez devant un énorme mur alors que vous souhaitez atteindre l’autre côté.

Or, ces pensées limitatives peuvent entraîner des doutes récurrents, de l’anxiété, de la pression, générer des crises d’angoisse. Cela peut conduire à la dépression, à l’épuisement et même au suicide.

Le syndrome de la mauvaise mère est un vrai fléau, manquer de confiance en soi alors que notre entourage nous félicite et nous encourage.

La peur de ne pas être à la hauteur tout le monde l’a ressentie une fois dans sa vie. 

Ces angoisses sont étroitement liées à la façon dont nous pensons que les autres nous perçoivent.

 Il arrive que des mères  se mettent en difficulté, parfois de manière inconsciente, et se persuadent qu’elles sont de mauvaises mères. 

Une vision complète de soi

Le syndrome de  l’imposteur maternel, peut provoquer chez une mère une peur telle qu’elle a l’impression de ne pas avoir le droit d’être maman.

Il peut également être lié à l’éducation : Se sentir indigne de toute forme de valorisation parce que « c’est normal » ou « c’est le travail d’une maman » ou « c’est dans vos gènes ».

Les mères qui sont dévalorisées par leurs enfants sont les meilleurs exemples.

En conclusion :

Non, vous n’êtes pas une mauvaise mère. C’est votre syndrome de l’imposteur maternel qui vous fait sombrer dans un océan de doutes.

Il faut que vous l’acceptiez de manière à réduire votre implication dans les situations où vous êtes valorisée. Ou bien vous ne vous sentez pas en confiance. Il est possible de renverser cette situation. Il est possible pour les mamans de découvrir leur véritable rôle de mère, de reprendre confiance en elles sans avoir besoin d’une longue thérapie.

À lire aussi:​

quels cosmétiques pour mon bébé ?

Quels cosmétiques pour mon bébé ?

Nous voulons le meilleur pour notre bébé, les cosmétiques que nous utilisons lorsque nous sommes enceintes sont aussi importants que ceux que nous choisirons pour notre bébé. Les soins naturels pour bébés semblent être la

Lire la suite »
masser bébé comment faire ?

Masser bébé: comment procéder ?

Mon premier cadeau lorsque j’étais encore enceinte fut un livre de massage pour bébé. Le massage du nourrisson peut être un excellent moyen de renforcer le lien entre le parent et l’enfant. Voici quelques conseils

Lire la suite »
quels vêtements choisir pour bébé ?

Bébé :Quels vêtements choisir ?

Dès que j’ai su que j’étais enceinte j’ai rapidement acheté le premier trousseau du nouveau-né puis sont arrivées les premières questions. C’est notre plaisir de mère de choisir les vêtements qui seront portés par notre

Lire la suite »
Retour haut de page