Je vous le disais sur la page Facebook du blog cliquez ici pour la suivre , j’ai décidé depuis quelques temps d’avoir des menus bien précis au lieu de fonctionner au feeling et cela n’est pas une idée anodine.

Non. J’avais remarqué que pour la grande tribu que nous sommes, nous dépensions énormément. Notre budget alimentation valait plus que le loyer et le transport réunis. Il fallait trouver une solution, surtout que nos enfants sont de gros mangeurs et que cela ne s’améliore pas du tout avec l’âge qui évolue !  

J’ai réfléchi et j’ai mis en place des stratégies pour réduire le budget alimentation. Je vous partage volontiers les 10 top astuces pour dépenser moins !

1 : Avoir des menus pour la semaine

Cette technique permet de mieux maitriser sa liste de course. Lorsqu’on ne sait pas ce qu’on va cuisiner précisément, on a tendance à acheter tout et n’importe quoi, même ce dont nous n’avons pas réellement besoin.

Ceux qui craignent la routine des menus peuvent quand même les adopter. L’idée est de repartir les plats sur des jours différents en fonction de votre feeling. Ça fonctionne aussi !

2 : Faire de la gestion de stock

Votre liste de courses est prête mais avez-vous vérifié ce qu’il vous reste encore au frigo ou dans les placards ? Tenez compte de ce qui vous reste. Pourquoi noter 2 kg d’oignons s’il vous reste encore 4 oignons au frigo ? Vous pourriez juste acheter le kilo et demi et épuiser le stock restant.

3 : Ciblez les meilleurs endroits pour les courses

Certains supermarchés sont beaucoup plus chers que d’autres (j’ai déjà fait des comparaisons dans ma ville par exemple). Shoppez là où les prix sont relativement bas. Trouvez des bons plans : Allez vers des fermes pour du poulet et des œufs. Allez vers des marchés de gros pour les légumes.

Nous avons par ici un « marché du village » chaque vendredi. Je ne fais donc que mes courses de légumes et autres condiments, les vendredis auprès des villageoises venues écouler leur stock.

Si vous avez un congélateur, vous pouvez acheter de la viande et du poisson en carton. Cela vous reviendra beaucoup moins cher que d’en acheter en détail. Si vous préférez le frais, allez directement à l’abattoir. Apprenez à aller à la source.

4 : Faites les courses le ventre plein et sans les enfants

Méfiez-vous de ces enfants qui veulent vous « suivre ». Dépenses inutiles en vue. Ils veulent des bonbons, ils veulent des yaourts, ils veulent des glaces…

Allez-vous-même le ventre plein. Les odeurs de croissants et de gâteaux qui s’échappent expressément des grandes surfaces vous détourneront de vos objectifs.

5 : Luttez contre le gaspillage

Parfois, vous verrez dans les magasins, des boites de petits pois qui s’expirent dans deux semaines et qui valent 30% moins chères que les autres. Prenez-les, tant que vous pouvez les inclure dans le menu de la semaine !

Je prends souvent les grands tas de tomates « cassées » sans sourciller. Elles valent moins chères que les autres et seront mixées de toutes les façons comme les autres ! Dans la même logique cuisinez et mangez en quantité raisonnable. Cuisinez aussi pour deux jours. Cela vous permettra de bien gérer vos quantités. Vous pourriez alterner en soirée, si vous craignez de vous fatiguer, avec des repas légers comme une salade de laitue, de la macédoine aux œufs…

6 : Zappez les marques

Les pâtes Panzani et les pâtes Maman n’ont évidemment pas le même prix. Tant que les secondes ne sont pas infectes, elles peuvent faire votre affaire. Je suis sûre qu’elles ont autant de bonnes calories à vous apporter.

Au-delà des marques, comparez toujours les prix des produits et basez vous sur le rapport qualité prix.

7 :  Gérez les restes

« Ce n’est pas parce qu’il y a à manger qu’il faut forcément manger » Voilà la phrase que je répète à mes petits garçons sans cesse. S’il reste un demi pain au petit déjeuner, il peut être conservé et réchauffé pour la salade du soir. Les bananes trop mûres peuvent être pilées et frites. Avec un peu de frites de pomme de terre et une omelette généreuse, voilà un bon diner !

8 : Buvez sain et moins cher

C’est un conseil que je me donne en même temps qu’à vous. Il fut une période où un repas valait pour mon époux et moi, un soda indiscutablement. A réfléchir, cela nous coutait environ 50.000 F par mois rien qu’en boisson. Sans oublier les calories et les problèmes de santé à venir !  Désormais, cela nous arrive ( nous luttons encore) mais modérément quand même. J’ai commencé à faire des jus maison. En plus l’oseille ( le bissap), le tamarin et le baobab sont des boissons bien meilleures pour la santé.

Et au fait, buvons de l’eau !

9 : Réduisez vos repas hors de la maison

Sortez prendre un repas dehors une fois dans la semaine ou une fois par mois dans un vrai restaurant. Pour ceux qui prennent un repas de plus de 1000 F chaque midi au boulot, emportez vos repas de la maison. Vous pouvez aisément vous faire un bon sandwich ou un repas de la veille réchauffé au micro ondes. Achetez-vous une lunch box. Vous en avez de plusieurs modèles sur la page Sac à dos, la boutique du blog. Commandez sur la messagerie de la page ou au 00225 79127747  !

10 : Ayez un objectif

Enfin, Toutes ces stratégies pour épargner de l’argent doivent tendre vers un objectif, un projet précis. Si vous n’avez aucun but, vous ne serez pas assez motivé !

Pensez-y, nous pouvons très bien nous nourrir en épargnant. L’argent gagné ne doit pas servir qu’à manger et vivre au jour le jour.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *